• Variétés

    Je suis née en France, et pourtant ce ne sont pas les artistes français qui envahissent ma discothèque, loin de là. Cependant, les talents sont bel et bien là, il faut creuser. De la variété, en passant par les beatmakers et les DJs, bienvenue dans mon univers bleu blanc rouge.

    Bon maintenant place à la variété ! (je n'aime pas ce terme, trop générique, mais pour le blog, ça facilite les catégories :P)

  • Cette rappeuse née à Bamako représente un nouveau souffle pour le rap féminin français. On l'entend trop peu sur les ondes, et c'est bien dommage. Elle a un flow dynamique, percutant, c'est sa signature. C'est une protégée de Booba, tout comme la rappeuse Shay qu'on entend beaucoup plus, mais dont je trouve le talent moindre.

    Je l'ai découverte par ses freestyles autour du monde, où la vitesse de diction est phénoménale. J'ai un coup de cœur pour son titre "Bouteille à la mer", dont la mélodie est estivale et des paroles dans lesquelles je me reconnais. D'autres titres ont retenu mon attention, comme "Havre de paix" ou "Ailleurs" que vous pouvez découvrir sur Youtube.


    votre commentaire
  • Lord Afro

    C'est grâce à lui que j'ai découvert K'roll. Il est aussi originaire de la région bordelaise. Sa musique parle de notre société actuelle, dénonçant les situations qui restent figées depuis tant d'années. Ses textes sont plutôt recherchés, rien à voir avec la violence qu'on peut entendre chez d'autres rappeurs. Exemple avec son titre "Y a plus personne" :

    Son featuring avec K'roll délivre un message positif, sur un fond de guitare très agréable :

    Et pour finir, je vous laisse découvrir le clip de "Challenger" qui parle de lui-même :


    2 commentaires
  • K'roll

    De son vrai nom Carole Renoult, j'ai découvert cette jeune bordelaise par hasard, sur un featuring de Lord Afro. J'ai voulu me pencher sur son travail, elle seule. Et franchement, je suis agréablement étonnée. Avec sa guitare sèche et ses paroles marquantes, pleines d'espoir, elle véhicule un message positif. Ne jamais rien lâcher pour réaliser ses rêves.

    Pour en savoir plus, une petite présentation par l'intéressée elle-même (source : sa page Youtube) :

    "On se demande souvent pourquoi «K'roll» est devenu mon nom de scène, le rapprochement s'est fait au fur et à mesure entre mon prénom Carole et le côté Rock'n'Roll de mon père qui m'a bercé toute mon enfance. En grandissant j'ai découvert un autre univers, celui du reggae et de la variété française grâce à «Tryo» qui reste encore aujourd'hui mon groupe préféré au côté de «Dub Incorporation». J'ai commencé à écrire mes premières chansons il y a 5 ans. Depuis j'ai su me créer ma propre bulle et aujourd'hui, malgré le peu de recul qu'on peut avoir à 17ans, je prends plaisir à exprimer mes idées, mes opinions et ma vision du monde en musique, accompagnée de ma voix et de ma guitare. Grâce au soutien et aux précieux conseils de ma mère, j'essaierais toujours d'aller plus loin, de repousser mes limites, et ce qui me motive chaque jour pour réussir dans ce milieu, c'est de prouver qu'on peut réaliser ses rêves de gosses en restant soi-même et en gardant le sourire."

     Pour vous donner un aperçu de son talent, voici dans l'ordre "Rêve de gosse", "SOS" et "Qui tu es" :

     

     


    4 commentaires
  • Kaiser IK

    On change de registre avec un artiste hip hop. Kaiser IK officie depuis 1998. Il écrit des textes sombres, vrais, toujours sincères. Il a un sens profond de la prose au travers d'images fortes.

    Avec lui, on est loin des clichés du rap ; il ne tient pas de propos violents et injurieux. Une sphère artistique qui baigne dans les compositions classiques, les accords de piano et les mélodies de violon.

    Les mots sont pesés et le cœur parle. Pour commencer je vous envoie le son "Ils nous ont eu" qui dénonce les excès et dérives de la société de consommation :

     

    Ensuite, le titre "Puisque", qui dénonce la banalisation des actes négatifs :

     

    Et je vais finir par "Prochaine tempête", un titre qui dit la tempête est dans le sablier, que les gens vont enfin se révolter :


    votre commentaire
  • Ysa Ferrer

    En France, Ysa Ferrer fait figure d'ovni. C'est une chanteuse à part, perfectionniste, aux sonorités électro-pop. Compositrice, interprète et auteure, elle a esquissé au fil du temps les contours d'un univers qui lui ressemble : à la fois fun et décalé, sensible et écorché.

    Elle a sorti deux albums chez Polydor, "D'essences naturelles" et "Kamikaze" d'où est issu le tube "Mes rêves" :

     

    Puis elle a eu envie de s'affranchir de ces grosses structures, et elle produit désormais elle-même ses albums via Lovarium Production. Elle récupère tous les droits de ses titres et les fait connaître à l'international. Elle rencontre beaucoup de succès en Russie.

    Sur son 3ème album "Imaginaire pur", le titre Last Zoom aura droit à des remixes signés Dave Audé, une première pour une artiste française !

     

    Son 4ème album est "Ultra Ferrer" auquel suivra son Paradoxal Show. Son dernier album en date est sorti en octobre 2014 "Sanguine".

    Ysa Ferrer poursuit son itinéraire électro-pop empruntant quelques déviations acoustiques, quelques virages rock décomplexés et s'autorisant, comme toujours, quelques sorties de route électro-dance euphorisantes.

    Elle signe là un album très personnel, plus sombre, aux accents graves et toniques. En témoigne le titre "Folle de vouloir continuer", qui traite de la peur de l'indifférence et du désir de reconnaissance :

    Celle qui me marque le plus c'est "J'explose en couleur" (car je m'y reconnais) sur l'envie de se battre, de se faire mal pour avoir moins mal :


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique