• "Lighters up" de Lil Kim

    Lighters up de la rappeuse Lil Kim est sans aucun doute mon titre préféré de son dernier album "Naked Truth" sorti en 2005.

    Il s'agit d'une chanson d'hommage à Brooklyn. Elle montre le contraste de la vie là-bas, entre le danger et la joie de vivre, la précarité et le bien-être malgré tout. Elle montre aussi la désinvolture ; la mort est une amie que les habitants côtoient tous les jours, à tel point que dès qu'on annonce le décès de quelqu'un, c'est l'indifférence la plus totale. A la recherche d'argent les jeunes veulent être rappeurs et rêvent de revenir un jour dans leur quartier la tête haute avec de belles voitures. Mais ce sont des rêves quasi inaccessibles. Les filles, quant à elles, se crêpent le chignon à cause d'histoires de mecs.

    Puis Lil Kim donne un "walk through", c'est-à-dire une visite guidée. Elle conseille de ne pas faire le malin quand t'arrives et de ne pas vouloir essayer de dominer les gens. Parce que ces derniers ne rigolent pas ;  si tu te fais serrer et que tu balances le nom de quelqu'un dont tu es proche, c'est la mort assurée. Parce que les gens parlent et la rue regarde, il n'y a donc pas d'action de défense pour aider les victimes.

    Dans le refrain elle cite le nom de villes populaires ou dangereuses comme NYC, LA, Brooklyn, Kingston Jamaica, Saint-Louis, Puerto Rico et bien d'autres.

    « Le trio MUNALa Jordanie à l'honneur »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :